La maison de le REVUE NOIRE nous présente 

DEPARA, NIGHT & DAY IN KINSHASA, 1951-1975

Première rétrospective du photographe Jean Depara (1928-1997), du 12 octobre au 18 février 2011

Les 150 photographies immortalisent les folles nuits des bars-dancings de Léopoldville (future Kinshasa) au moment où le pays va acquérir son indépendance.

Chacun vit ces instants où enfin la modernité du monde est accessible, sans soucis de “Blanc ou de Noir”. À Kinshasa, cela passe par l’« American way of life », ses voitures et la mode des Bills en tenue de cow-boy, la guitare électrique, le saxo et des musiques qui emmènent le merengue, le cha cha cha et surtout la rumba dans une folle danse connue mondialement désormais comme « la musique zaïroise ».

Les bandes de jeunes Kinois ont chacune un style vestimentaire et leurs muses féminines, fréquentent les innombrables bars-dancings, soutenant un groupe musical, ici l’« OK Jazz » autour de Franco, là l’« African Jazz » de Joseph Kabasele.

Les athlètes, fiers de leurs corps, paradent devant leurs admiratrices à la piscine du Complexe sportif de la Funa. C’est le décor et la vie que nous fait partager le photographe Depara dans chacune de ses images.

 

Biographie

Jean DEPARA (de son vrai nom Jean Lemvu devenu Aboubacar Lemvu après sa conversion à l’islam)
Photographe à Léopoldville devenu Kinshasa, au Congo devenu Zaïre, aujourd’hui République démocratique du Congo RDC

né en 1928 à Kbokiolo (Angola)
décédé en 1997 Kinshasa (R.D.Congo)

Ouvert du mercredi au samedi de 13h00 à 19h00.

Adresse:

La Maison revue noire

8 rue cells 75014 Paris

M° Gaité ou Denfert

0143202814