Salif Keita en concert à Paris avec Mélissa Laveaux en première partie, le vendredi 25 avril

image

Lors du concert de Salif Keita aux Halles du Carreau du Temple à Paris, le vendredi 25 avril, c’est Mélissa Laveaux, une chanteuse canadienne d’origine haïtienne qui assurera la première partie.

Née à Montréal, Mélissa Laveaux a grandi dans la ville d’Ottawa - la capitale du Canada et sa ville la plus bilingue - et réside désormais à Paris.

Elle a déjà à son actif deux albums, Camphor & Copper (2008) et Dying is a Wild Night (2013). Sa musique se situe aux croisements du blues, du folk et du rock. De sa voix chaude, grave et assurée, elle interprète des chansons aux accents rythmés et entraînants en anglais, en français et en créole haïtien. 

Mélissa Laveaux s’est produite surtout en France, mais aussi en Espagne, au Japon et dans plusieurs festivals, dont le Festival International de Jazz de Montréal. À notre tour de la (re)découvrir à Paris, en première partie du légendaire Salif Keita. Plaisir sans fin garanti.

Pour écouter le dernier album de Mélissa Laveaux, Dying is a Wild Night, incluant sa chanson en créole haïtien «Piebwa», cliquez ici.

Pour en savoir plus et acheter vos billets pour le concert de Keita et de Laveaux, cliquez ici.

Salif Keita et Mélissa Laveaux
Le vendredi 25 avril, 20h30
Le Carreau du Temple
4, rue Eugene Spuller
75003, Paris

Lilian Thuram lance sa première BD: Notre histoire

La littérature jeunesse est sans conteste l’un des terrains les plus négligés du combat pour l’égalité. C’est à travers leurs premiers livres que les tout-petits commencent à constituer leur univers et leur imaginaire. Les enfants doivent se reconnaître, reconnaître leurs histoires et leur environnement dans les récits qu’on leur lit et éventuellement qu’ils lisent eux-mêmes.

Cette diversité est d’une importance capitale d’une part pour que les jeunes sentent bien qu’ils font partie intégrante des sphères représentées dans la littérature, et d’autre part pour qu’ils s’intéressent au monde du livre et à la lecture. Inversement, les albums mettant en scène des personnages dont la réalité diffère de la leur permet aux enfants de développer leur capacité d’empathie et, plus largement, de mieux connaître le monde qu’ils habitent.

On ne peut donc que saluer chaudement l’initiative de Lilian Thuram, qui a publié le 19 mars dernier sa première bande dessinée, intitulée Notre histoire. Comme le titre l’indique, la BD raconte l’histoire de la famille de Thurham, qui recoupe l’histoire d’innombrables migrants.

Les personnages sont attachants, courageux, et réalistes. Le personnage de Mariana Thuram – la mère de Lilian – fait écho à la réalité de nombreux parents qui ne comptent plus les sacrifices consentis pour assurer l’avenir de leurs enfants. Notre histoire, c’est surtout la sienne, celle d’un dévouement sans fin et d’un travail acharné.

Thuram ne s’est cependant pas arrêté là. Notre histoire s’étale sur près de trois siècles grâce à deux retours en arrière – un premier à l’époque du rétablissement de l’esclavage au tournant du 19e siècle, et ensuite vers la fin du 19e siècle, pour raconter l’histoire d’Anthénor Firmin et de son essai De l’égalité des races humaines, publié en 1885. 

Étrangement, dans une BD qui pourtant fourmille de menus détails, entre autres géographiques, Thuram ne précise nulle part que Firmin était haïtien, de même qu’il ne précise pas, lorsqu’il parle de la « découverte » de l’Amérique pour déconstruire habilement cette expression, qu’il s’agissait de l’Haïti d’aujourd’hui… Comment interpréter cette occultation ?

Heureusement, ce type de livre, plus encore que les autres, doit servir de point de départ pour des discussion avec les petits et les grands, pour des recherches à la bibliothèque et sur Internet, pour un multiplication d’histoires, les nôtres et celles des autres.

Nathalie Batraville

image

Brunch Girly ce dimanche 4 mai 2014 à Antony

Le Brunch bien-être qui met la Femme à l’honneur ! Out le stress et les tracas du quotidien!

image

Conférence et atelier « Votre Atout c’est vous » seront animés par Leila Ngouoto. Vous pourrez assister au relooking complet réalisé par l’équipe ONLY YOU, conseil en image, offert à l’heureuse bruncheuse précédemment tirée au sort.

Vous pourrez passer un moment de détente, vous laisser chouchouter et profiter des conseils et astuces beauté autour d’un buffet à volonté qui conjugera originalité et raffinement.

Vous découvrirez un univers 100% féminin : esthétique, cosmétique, accessoires, make-up, bar à ongles, déco, bijoux, coiffure, shooting photos, lingerie, mode grande taille….

http://www.only-you.fr/

                                                                

Informations pratiques

Adresse :

LE VIKTOR

4 rue Alexis de Tocqueville

92160 Antony

Horaires :

Dimanche 4 mai 2014 – De 10h à 15h

Tarif : 25€ par personne

 

Préventes exclusives. L’entrée se fait après réservation au 07 60 92 77 46 / 06 23 34 64 18.

PLAYLIST WE LOVE NINA SIMONE

Icône de jazz, chanteuse et pianiste de talent,Eunice Kathleen Waymon, plus connue sous le pseudo de Nina Simone dans le monde, a avant tout consacré sa vie à la défense des droits des afro-américains, à une époque où la ségrégation était partout.

Cette semaine nous célébrons à travers cette playlist l’anniversaire de sa mort (21 avril 2003). 

Le mois anniversaire sur Pagnifik vente privée jusqu’au 30 avril

image

Pour son deuxième mois d’ anniversaire, Pagnifik organise sur sa plateforme une vente privée en ligne jusqu’au 30 Avril 2014.

Pagnifik est pensé comme un webzine sur la mode du pagne et des étoffes africaines.

Le site Pagnifik propose une sélection d’articles pleine de couleurs parfaite pour les beaux jours qui ne sauraient tarder. On peut dénicher des accessoires, des vêtements, des chaussures ou même des objets de décoration.

Les différentes créations s’associent à peu près à tous les styles vestimentaires pour des prix variant de 6.50€ à 80.00€.

Vous pouvez vous la jouer « African Queen » avec le collier style Massaï ou plus « trendy » avec les derbys creamy leather.

Tous les articles sont fait à la main en Afrique (à Yamoussoukro et au Ghana). Tous les ingrédients sont réunis pour porter sur vous un petit bout d’Afrique…

Les marques participantes:

-          Belya (Sénégal), une marque plutôt bien connue dans le paysage de la mode d’inspiration africaine ;

-          Maïlou (Côte d’Ivoire), une jeune marque qui se lance et dont nous avons apprécié les bijoux pour femmes.

-          LOWAX (Côte d’Ivoire), une marque artisanale que nous avons sélectionné pour son approche intéressante : proposer des vêtements pour femmes et des articles de décoration à prix abordables.

http://www.pagnifik.com/

image

 

Gala Exception IV by Afretis Samedi 10 mai

image

Le Samedi 10 mai, le Gala Exception IV by Afretis c’est THE PLACE TO BE !

Afretis vous prépare une soirée exceptionnelle placé sous le thème :
LEARN - GROW - SHARE “MADE IN AFRICA”: "Quelles perspectives d’avenir?”

Cette soirée est parrainé par ADAMA Paris (Black Fashion Week Paris) et la participation exceptionnelle du magicien du désert: Alphadi.

PROGRAMME: 

  • 19h00 - 20h : Accueil des invités 
  • 20h00 - 23h : Dîner

- Service à table par le Chef Ahamada
- Présentation AFRETIS et Programme LEARN - GROW - SHARE (LGS)
- Animation Soul
- Présentation Partenaires du MADE IN AFRICA 
- Sketch humoristique par Chris DeNegro

  • 23h - 5h : Soirée dansante animée par DJ MASTA PREMIER.

Tarif : 50 euros

Alors n’attendez plus et prenez vos places:
http://www.weezevent.com/gala-exception-iv-afretis

SALONS VIANEY

98 QUAI DE LA RAPEE 
75012 PARIS

http://www.afretis.net/